LICHT IN DER NACHT 
 

Capture d’écran 2022-10-15 à 08.27.55.png

Pictures : Laurence Vray - Video Editing : Coline Dutilleul 

LICHT IN DER NACHT  

KLANG, FARBEN, KLANGFARBEN ...

 

Qu'y a-t-il de plus fascinant que les jeux d’ombre et de lumière ? 

De se laisser descendre dans cette part de mélancolie sensuelle, en osant la fragilité et en se révélant dans sa profondeur et ses nuances intérieures.. 

 

Pour moi, une possibilité d’ illustrer cette complexité sensible est la mise en parallèle de deux pôles musicaux et picturaux que sont l’impressionnisme français et l’expressionnisme allemand. 

 

Depuis longtemps, ces deux courants m’ont fascinée tant sur le plan des couleurs sonores et picturales que sur celui de l’extrême raffinement et des détails des compositions. Tous ces peintres, compositeurs et compositrices, à leur manière, ont illustré brillamment les tréfonds de l’âme. 

 

Les Français ont cette grâce infinie, ce talent de coloriste et de pointilliste qui ne laisse rien au hasard. Les allemands et autrichiens, eux, se laissent aller à des mouvements plus tortueux, vacillant harmoniquement vers des tonalités plus modernes, plus sombres et organiques, voire jazzy.

 

Cette dualité des sentiments, c’est aussi celle qui habite mon être profond. Comme l’a si justement écrit Jung, « La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur ». 

 

Ce programme musical aux racines de la musique moderne (1899-1914) se veut un pont entre l’expressionnisme et l’impressionnisme. Un parallèle qui ne prétend pas illustrer les différence mais plutôt mettre en lumière les points communs, révéler la sensualité voluptueuse et presque décadente de ces deux courants pourtant si contrastés géographiquement et stylistiquement.

_

"What could be more fascinating than the play of light and shadow?

To descend into sensual melancholy, to dare to be fragile and to reveal oneself in its depths and inner nuances. 

I find that one way of illustrating this complexity of the senses is to compare two musical and pictorial schools: French Impressionism and German Expressionism. 

The colours and timbres employed by these two schools have long fascinated me just as much as the extreme refinement and detail of the paintings and compositions themselves. Each painter and composer explored the depths of the human soul in his or her own manner. 

This programme of works composed between 1899-1914 that laid the foundations for modern music is intended as a bridge between Expressionism and Impressionism. This parallel does not claim to illustrate their differences but rather to highlight their common points, to reveal the voluptuous and almost decadent sensuality of these two currents as well as their geographical and stylistic contrasts."

Capture d’écran 2022-09-13 à 21.50.35.png
Capture d’écran 2022-09-13 à 21.51.20.png

Out the 21th Octobre ! 
Order your physical version here ! 

 

Thank you !