""La mezzo-soprano belge Coline Dutilleul, également pianiste, très confir­mée dans des répertoires allant du baroque au contemporain, est une Léonore frémissante, dont la voix chaude et souple est d’une rare homogénéité sur toute la tessiture. "" [November 2017]

⎡A l’arrivée, victoire à l’applaudimètre pour… la belle-mère perfide, jalouse, méchante et donc comique interprétée par la mezzo belge Coline Dutilleul.⎤" [Liberation - December 2016]

Le vibrato rapide de la chanteuse convient au caractère éruptif du personnage. Bien présente dans les graves, elle est aussi sonore dans les passages joués que chantés, grâce au placement idoine de sa voix et à un jeu expressif.]" [Olyrix - December 2016]

 Heureusement, l’Opéra Studio de l’OnR compte quelques voix prometteuses, dont plusieurs avaient déjà pu être entendues la saison dernière dans la Cendrillon de Wolf-Ferrari. On retrouve avec grand plaisir le timbre sombre de Coline Dutilleul, superbe mezzo qui reviendra pour la reprise de Blanche-Neige de Lange et surtout dans Il signor Bruschino en avril prochain.][Forum Opera - Laurent Bury - Septembre 2016]" [Forum Opéra - September 2016]

""L'impression générale est celle d'un spectacle de grande qualité avec des protagonistes remarquablement engagés. Coline Dutilleul (mezzo soprano) dans le rôle de Costanza a fait preuve de remarquables qualités vocales dans l'air magnifique : Se non piange un infelice..., son timbre de voix est chaud et velouté, la projection est superbe et l'intonation parfaite."

[March 2017]

"[ Quant à Coline Dutilleul, elle n'a certes pas l'âge de sa Vieille femme mais son mezzo précis, éloquent et bien irrigué séduit.]Diapason magazine -Benoit Fauchet - septembre 2016]" [Diapason - September 2016]

"Coline Dutilleul, séduisante Carmen
La qualité du spectacle a tenu pour une large part à la prestation remarquable de Coline Dutilleul dans le rôle-titre. Cette artiste de l’Opéra Studio, au timbre riche et chaleureux, au talent dramatique bien affirmé, a campé une Carmen sensible et sensuelle aussi à l’aise et expressive dans les pages célèbres et redoutables (la Habanera et la Séguedille) que dans la tragédie du dénouement. ]" [DNA - June 2016]

"/ La mezzo Coline Dutilleul fait forte impression en marâtre, tant sur le plan scénique que vocal /" [Forum Opera - December 2015]

Mention spéciale à la Marâtre, Coline Dutilleul, qui marque les esprits tant par son jeu que par sa voix. Comment ne pas frémir lorsqu’on la voit avec ce gros couteau de cuisine posé contre les pieds de ses filles? ]" [Toute la culture.com - December 2015]

"[ Quant à Coline Dutilleul, elle n'a certes pas l'âge de sa Vieille femme mais son mezzo précis, éloquent et bien irrigué séduit.]Diapason magazine -Benoit Fauchet - septembre 2016]" [Diapason - September 2016]