Mezzo-soprano 

Last Review ...

Cyril Cortes-Brun pour E-scène.com

Rondeur, plénitude, ampleur, assise et enracinement vocal, profondeur de l’appel, il y a quelque chose de puissamment charnel dans la voix, mais aussi dans l’expression sonore de Coline Dutilleul. On retrouve chez elle la puissance déclamée mais pourtant encore cantabile de grandes « dames » du second vingtième siècle perdu. Un timbre sonore sans clinquant, rond mais vif. Bref une « ébranlante » présence vocale.

Enfanté par l'oubli / Création Opera grand Avignon -  11/19

Majorie Cabrol pour Olyrix 

"Seule voix chantée, Coline Dutilleul déploie une mélodie brillante et touchante, ancrée sur un jeu pertinent. La lecture sur partition ne l’empêche pas de s’épanouir avec un timbre léger mais vibrant. Sa voix gracieuse est comme une berceuse. Les graves sont forts et les aigus sont justes, volontairement déchirants.

Soirée bouleversante et pesante : c’est avec le cœur lourd et conscient de cette problématique toujours présente dans le monde, que repart le public."

Marianne Millet pour Paroles  d'opera 

Coline Dutilleul chante les Kindertotenlieder du compositeur autrichien dans un vibrato d’une juste gravité...la mezzo-soprano Coline Dutilleul, prête une voix chaude et pénétrante aux accents malhlériens. 

Réécouter 

Puisque vous avez du Talent - Musiq3

Portrait sur Coline Dutilleul par Brigitte Mahaux